460 rue Jacques-Cartier Sud, Saint-Jean-sur-Richelieu QC J3B 4K8
Nous avons votre bien-être à cœur
Nous avons votre bien-être à cœur

Soins
dentaires

En savoir plus

Appelez au 450-347-3749
ou remplissez
une demande
en ligne



    Clinique dentaire jacques-cartier
    Blogue

    Le point sur les douleurs dentaires

    Femme éprouvant des douleurs dentaires

    Si vous en avez déjà fait l’expérience, vous savez à quel point les rages de dents peuvent être extrêmement inconfortables, voire incapacitantes. Toutefois, nous n’accordons pas la même importance à toutes les douleurs buccales et dentaires. Pourtant, ces maux devraient être pris au sérieux, quelle que soit leur intensité, car ils sont toujours le signe d’un autre problème, potentiellement grave. Afin de faire la lumière sur les douleurs dentaires et sur la manière dont on devrait les gérer, le personnel du Centre Dentaire Jacques-Cartier à Saint-Jean-sur-Richelieu vous propose ces informations.

    Les différentes formes d’inconfort dentaire

    La douleur dentaire peut se présenter sous différentes modalités et à des intensités variables. Ces maux dénotent divers problèmes, dont la gravité ou le niveau de développement changent aussi.

    • Une gêne légère ou modérée ou une douleur qui disparaît d’elle-même : Ces douleurs ne nécessitent pas toujours de soins immédiats, mais doivent tout de même être traitées avec attention. Comme il est peu probable que le problème sous-jacent disparaisse par magie, ce genre de mal risque de réapparaître ou de s’accentuer.
    • Les douleurs aiguës : On parle ici d’un mal intense, voire insoutenable, qui dérange au point de nuire sérieusement à votre sommeil et à vos occupations habituelles. L’application de chaleur ou de glace permet de soulager temporairement ce type de douleurs. Leur vigueur est souvent le signe d’une infection, d’une inflammation ou de l’exposition d’un nerf. Une consultation d’urgence est requise pour ce genre d’inconfort pour que l’on puisse identifier la source du mal et proposer une solution adaptée.
    • Les douleurs fonctionnelles : On parle ici des douleurs ressenties à des moments particuliers, notamment lors de la mastication ou de la routine d’hygiène buccodentaire. C’est une sensation provoquée qui peut être d’intensité variable.

    Les causes possibles des douleurs dentaires

    • Une carie profonde : La carie de deuxième stade, qui touche la dentine entraîne souvent une gêne ou une douleur légère ou modérée est ressentie. La carie de troisième stade, qui atteint le centre vivant de la dent provoque pour sa part un mal soutenu et intense.
    • Des maladies des gencives : La douleur est ici d’ordre essentiellement fonctionnel, puisqu’elle se manifeste surtout en mangeant, en se brossant les dents ou en passant la soie dentaire. Ces sensations sont néanmoins le signe d’une infection assez avancée.
    • Un abcès dentaire : cette infection profonde, logée sous la gencive, près de racines dentaires cause une douleur marquée accompagnée d’autres symptômes (enflure de la mâchoire, éruptions de pus, mauvaise haleine persistante, fièvre, etc.). Elle nécessite une consultation très rapide.
    • Des lésions des tissus mous.
    • Le bris ou le décollement d’une restauration (obturation, incrustation, couronne, pont fixe).
    • Le désajustement ou l’usure d’une prothèse dentaire: elle peut provoquer de l’irritation ou des douleurs fonctionnelles.
    • Des complications post-opératoires : Il est normal de ressentir du mal après une chirurgie dentaire, mais la sensation devrait s’amenuiser tranquillement. Elle est suspecte quand elle s’amplifie ou qu’elle persiste.

    Quoi faire en cas de douleur dentaire ?

    Si la douleur est intense, appelez-nous pour demander une consultation d’urgence. On vous recevra rapidement. Votre dentiste déterminera, par un examen visuel et des radiographies, si nécessaire, la cause profonde de la maladie et recommandera un plan d’action approprié. Celui-ci peut comprendre la prise d’antibiotiques, un traitement de canal, une réparation ou l’extraction d’une dent. En attendant votre visite, il est possible de calmer la douleur avec des analgésiques en vente libre. Si la douleur est faible ou modérée, il n’est pas obligatoire de consulter en urgence. Toutefois, si le mal persiste, il faudra voir un dentiste avant que le problème empire.

     

    Dans tous les cas, essayez de caractériser votre douleur (intensité, origine, éléments déclencheurs, autres symptômes, etc.) afin de nous aider à décider de la meilleure marche à suivre. Peu importe le mal et sa cause, nous nous assurerons de trouver une solution pour le soulager et vous redonner le sourire !


    Articles Similaires

    Radiographies des mâchoires montrant les dents de sagesse
    11 janvier 2024

    L’extraction des dents de sagesse est sans aucun doute la chirurgie dentaire la plus courante. Le grand nombre de personnes qui a subi cette intervention pourrait même laisser penser qu’il s’agit d’une procédure standard. Pourtant, elle n’est pas envisagée à la légère : on la fait pour plusieurs motifs, mais toujours dans l’objectif de préserver votre […]


    Lire l'article
    Femme souriante chez le dentiste
    11 janvier 2024

    La santé buccodentaire et la santé générale sont étroitement liées. Certaines conditions buccodentaires, notamment la parodontite et les abcès peuvent causer différents troubles cardiovasculaires et digestifs. Inversement, des problèmes de santé générale ont une incidence sur la santé buccodentaire et sur les soins que vous recevez de votre dentiste. Ce sont ces liens entre santé […]


    Lire l'article
    Modèles de dents illustrant le phénomène du jaunissement.
    11 janvier 2024

    L’attribut esthétique des dents le plus convoité est sans aucun doute leur blancheur. Pourtant, le jaunissement des dents est une condition courante, qu’il est difficile d’éviter entièrement. C’est aussi quelque chose qui se traite, dans certains cas du moins. Pour vous aider à faire le ménage dans les informations qui circulent sur le jaunissement des […]


    Lire l'article

    Prenez note que pour le congé des Fêtes, la clinique sera fermée du 23 décembre au 7 janvier, inclusivement. Nous serons de retour le 8 janvier avec notre horaire habituel.