460 rue Jacques-Cartier Sud, Saint-Jean-sur-Richelieu QC J3B 4K8
Nous avons votre bien-être à cœur
Nous avons votre bien-être à cœur

Soins
dentaires

En savoir plus

Appelez au 450-347-3749
ou remplissez
une demande
en ligne



    Clinique dentaire jacques-cartier
    Blogue

    Dents de sagesse : pourquoi les extraire ?

    Radiographies des mâchoires montrant les dents de sagesse

    L’extraction des dents de sagesse est sans aucun doute la chirurgie dentaire la plus courante. Le grand nombre de personnes qui a subi cette intervention pourrait même laisser penser qu’il s’agit d’une procédure standard. Pourtant, elle n’est pas envisagée à la légère : on la fait pour plusieurs motifs, mais toujours dans l’objectif de préserver votre santé buccodentaire. Mais, concrètement, quand et pourquoi les extractions de dents de sagesse sont-elles pratiquées ? Nous espérons ici répondre à ces questions grâce à ces informations préparées par votre dentiste de Saint-Jean-sur-Richelieu.

    En quoi les dents de sagesse sont-elles particulières ?

    Ces grandes molaires situées tout au fond de la bouche font leur éruption beaucoup plus tard que le reste de la dentition. Ce délai devrait normalement laisser du temps aux mâchoires pour qu’elles se développent assez pour que les dents de sagesse poussent correctement. Ça n’est pas toujours le cas.

    Ces troisièmes molaires sont un héritage de nos ancêtres les grands singes, à qui elles étaient utiles pour mâcher les aliments crus. Avec l’évolution et la cuisson des aliments, notre crâne s’est modifié, nos mâchoires ont rapetissé et ces dents ont perdu de leur nécessité. En résulte un manque d’espace qui rend les dents de sagesse potentiellement problématiques.

    Les facteurs de problèmes : leur emplacement 

    Comme elles se trouvent au fond de la bouche, elles sont plus difficiles à atteindre. Cela complique le brossage et le passage de la soie dentaire entre les deuxièmes et troisièmes molaires. Par conséquent, les particules alimentaires et les dépôts comme la plaque et le tartre s’accumulent plus facilement autour des dents de sagesse. Cela les rend vulnérables à l’action des bactéries responsables des maladies gingivales et des caries. Pour la même raison, il est aussi plus difficile de soigner ces dents en cas de carie, notamment. Les maladies qui les affectent peuvent par ailleurs s’aggraver et se propager aux structures voisines, y compris l’os alvéolaire.

    Les facteurs de problème : les motifs d’éruption

    Compte tenu de l’espace limité dont elles disposent pour se développer, les dents de sagesse suivent parfois un schéma d’éruption anormal :

    • L’inclusion : Cela signifie que, bien que la dent soit présente, elle n’émerge pas de l’os/de la gencive et y reste incluse. Elle peut néanmoins bouger dans la mâchoire et endommager les racines des dents voisines ou le tissu osseux. De plus, les assises de la dent correspondante risquent de se déstabiliser.
    • La semi-inclusion : Dans ce cas, la dent est partiellement sortie. Elle est alors recouverte d’un morceau de gencive très exposé à l’action bactérienne. La semi-inclusion peut mener à des caries profondes, une péricoronarite ou à la formation d’un abcès. Des lésions potentiellement cancéreuses se développent parfois à cause de ces attaques microbiennes répétées.
    • Un mauvais positionnement ou angulation irrégulière : Il arrive qu’une dent de sagesse ait fait son éruption complète, mais qu’elle se trouve en dehors de l’arcade dentaire ou qu’elle ait un angle anormal. Cela peut entraîner une usure de la dent en question et de ses voisines. En outre, elle peut se déplacer et ses racines peuvent endommager les dents adjacentes.

    Quand décide-t-on d’extraire les dents de sagesse ?

    Bien qu’elles soient plus à risque que les autres dents, on ne les extrait pas systématiquement. On le fait à des fins curatives quand elles sont touchées par une maladie (carie, abcès, gingivite chronique, etc.) qui risque de s’étendre. On procède aussi souvent à des fins préventives, avant même que les problèmes apparaissent. Pour déterminer la nécessité d’une telle intervention, il faut d’abord procéder à un bilan complet des dents et des mâchoires à l’aide de radiographies et de scans. Notons que cet examen, comme les extractions, peut avoir lieu dès l’adolescence. Les dents et les structures osseuses sont assez développées, mais encore malléables, ce qui facilite la chirurgie et la guérison.

     

    Si vous avez des questions au sujet des dents de sagesse ou que vous vous inquiétez de leur présence, n’hésitez pas à consulter votre dentiste du Centre Dentaire Jacques-Cartier à Saint-Jean-sur-Richelieu. Nous vous offrirons les soins appropriés à votre situation !


    Articles Similaires

    Femme souriante chez le dentiste
    11 janvier 2024

    La santé buccodentaire et la santé générale sont étroitement liées. Certaines conditions buccodentaires, notamment la parodontite et les abcès peuvent causer différents troubles cardiovasculaires et digestifs. Inversement, des problèmes de santé générale ont une incidence sur la santé buccodentaire et sur les soins que vous recevez de votre dentiste. Ce sont ces liens entre santé […]


    Lire l'article
    Modèles de dents illustrant le phénomène du jaunissement.
    11 janvier 2024

    L’attribut esthétique des dents le plus convoité est sans aucun doute leur blancheur. Pourtant, le jaunissement des dents est une condition courante, qu’il est difficile d’éviter entièrement. C’est aussi quelque chose qui se traite, dans certains cas du moins. Pour vous aider à faire le ménage dans les informations qui circulent sur le jaunissement des […]


    Lire l'article
    Femme éprouvant des douleurs dentaires
    11 janvier 2024

    Si vous en avez déjà fait l’expérience, vous savez à quel point les rages de dents peuvent être extrêmement inconfortables, voire incapacitantes. Toutefois, nous n’accordons pas la même importance à toutes les douleurs buccales et dentaires. Pourtant, ces maux devraient être pris au sérieux, quelle que soit leur intensité, car ils sont toujours le signe […]


    Lire l'article

    Prenez note que pour le congé des Fêtes, la clinique sera fermée du 23 décembre au 7 janvier, inclusivement. Nous serons de retour le 8 janvier avec notre horaire habituel.